Bim !

Un jeu de jambes fatal. Développer puissance, stabilité et légèreté.

24 mai 2015
Jeu de jambes

Quand on pense boxe, on voit un coup de poing. On s’imagine souvent que le haut du corps est à privilégier. C’est faux.

Partiellement faux en tout cas…

Je pratique le pied-poing, soit une boxe qui mixe les poings (boxe anglaise) et les attaques en jambe. J’aime les disciplines à tendance plutôt asiatiques : kick boxing, japan kick (K1) et muay thaï (boxe thaïlandaise). Les coups portés en jambe font gagner plus de poings au comptage. Dans ce contexte vous imaginez l’importance de développer son travail des membres inférieurs.

Ne pensez pas pour autant que la boxe anglaise est moins exigeante. Des jambes stables et forte, c’est synonyme de beau déplacements et d’une puissance accrue dans les frappes en poing.

La puissance d’un coup de poing part du pied, remonte au mouvement de la hanche et se prolonge dans le mouvement de l’épaule puis du bras.

Bref, les jambes sont les fondations de notre corps, alors pas de laisser-aller de ce coté là.

It’s Leg Day Bro !

Les sports de combat utilisent de plus en plus d’exercices issus du CrossFit. Je ne suis pas une grande adepte de la « culture CrossFit » très marketée avec tout son attirail de fringues et ses injonctions sous forme de tagline :

Strong is the new skinny / Every day is a choice / Make the gym your bitch

Pas vraiment de place pour l’humilité dans tout ça.

Là où ils sont très forts, c’est pour développer l’endurance musculaire et l’explosivité. Avec beaucoup d’exercices de sauts notamment, ils proposent un travail de conditionnement physique intéressant.

Le but est d’être prêt à encaisser physiquement toutes les situations. Les exercices sont basés sur des mouvements fonctionnels, partant du « core » (le tronc, centre du corps, soit un gainage fort) vers les extrémités, en réalisant des mouvements poly-articulaires sous forme de vagues. Pour dire simplement : travailler des mouvements locomoteurs naturels, au poids du corps ou avec des charges, à haute intensité (distance, vitesse, charge lourde), et en évitant la routine pour maximiser la progression.

Avec une telle polyvalence, ça a forcément tout pour plaire aux combattants.

Très bonne présentation de la discipline par ici : Guide d’entrainement CrossFit

Les grands classiques.

La corde à sauter restera toujours un des outils de préparation physique les plus symboliques de notre univers. Ce qui me plait le plus dans ce travail, c’est d’apprendre à être léger et bondissant. Lorsque les muscles sont chauds, j’ai le sentiment d’être montée sur ressorts. On peu travailler en fractionné en pratiquant des phase d’accélérations, et perfectionner ses déplacements en faisant de la corde en posture de garde.

Pour les plus déterminés, il y les montées et descentes d’escaliers à la Rocky. Je ne m’y suis jamais collée mais j’ai des amis qui pratiquent, et vu leur niveau, je suis tentée de dire que c’est efficace ! Bon pour le cardio et violent pour les jambes. Essayez de ne pas vomir par contre*.

Les séries de jambes au sac ou, encore mieux, avec son entraineur au pao, restent un de mes plaisirs à tendance masochistes. Plaisir, parce qu’on peut appuyer les coups et évacuer toute son agressivité. Masochiste, et bien, essayez voir, c’est épuisant… là aussi essayez de ne pas vomir. Petite illustration avec Mr Buakaw au pao. J’admire la souplesse, la stabilité, la force et la vitesse de ses kicks. On n’y est pas encore…

 

Équilibre et Puissance. Yoga.

Le Yoga est une discipline qui fait appel à une combinaison de puissance et de contrôle. Dans les séries de postures debout, ce sont nos pieds qui servent de socle. Les postures debout développent la force du pied et la stabilité de la cheville, surtout dans les postures d’équilibre (Arbre, Guerrier III, Aigle…). On y apprend à ressentir la bonne répartition du poids sur nos appuis et à rééequilibrer l’ensemble du corps. Le travail est très intense sur les jambes : il requiert beaucoup de force afin de maintenir des postures très intenses pour les cuisses et les fessiers. On développe également une grande souplesse avec beaucoup d’ouverture au niveau des articulations du bassin, très pratique pour pouvoir pratiquer des kicks en hauteur…

Le Yoga est classé dans les disciplines douces mais je peux témoigner de quelques séances de torture. « N’oubliez pas de sourire », nous dit toujours ma prof.

Après quelques années de pratique, j’ai gagné beaucoup de souplesse, et surtout une grande fluidité dans l’exécution des postures. J’attribue ça à la prise de conscience de mes appuis. C’est un aspect qui m’a énormément aidé à progresser dans d’autres disciplines.

jambes

Une approche globale.

La boxe pied poing a un véritable atout : elle mobilise tout le corps.

Avec une pratique régulière, on développe de toute façon une bonne musculature des jambes et de la souplesse.

Ce que j’aime dans la façon dont se compose mon entrainement, c’est la complémentarité des disciplines. ça n’était pas forcément réfléchi au départ mais ça s’est développé de façon intuitive.

Je suis également une grande adepte de la course à pied minimaliste (chaussures sans amorti), mais c’est un sujet sur lequel je m’étendrai dans un autre article.

Je suis toujours curieuse de nouvelles approches, je découvre de nouvelles choses tous les jours. Je m’aperçois parfois que je fais tout de travers.

J’apprends.

*ça arrive. plus souvent qu’on ne se l’imagine.
 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply la Cigale ou la Fourmi 19 juin 2015 at 18 h 14 min

    Bonjour,
    J’ai lu ton article avec beaucoup de plaisir, c’est très intéressant de voir comme tu te prépares.
    Ce que tu dis du yoga est très intéressant…
    Pour ma part, je fais du sport depuis quelques mois, et tout un monde que j’ignorais avant s’ouvre à moi.
    Bravo pour ton travail et ces photos sont magnifiques!
    Bises

    • Reply Xanaïs 22 juin 2015 at 17 h 21 min

      Merci ! j’imagine que les premiers mois sont parfois un peu difficiles, et c’est un drôle de monde… mais on finit bizarrement par aimer tout ça ;)

    Leave a Reply