Bim !

Boxe et Rituels. Comment mettre des Bandes.

30 avril 2015
Bandes Boxe-1089

Ma méthode en image pour apprendre à se bander les mains

J’entre dans la salle, je pose mon énorme sac avec mon équipement dans un coin, je déroule mes bandes. A chaque fois ce sont les même gestes.

Je me souviens de mes premiers mois d’entrainement. Je n’avais clairement pas ma place. Je suis une femme, en soit, ça peut déjà être problématique. A l’époque j’étais trop ronde, trop maladroite, je ne comprenais pas ce qu’on me demandais de faire et j’étais recouverte de bleus à force d’encaisser les coups sans réagir. Je les entends encore me dire « Sors de là, arrête de faire le sac ! ».

Parfois j’avais une bouffée d’angoisse en préparant mon matériel avant de partir de chez moi. Pas grand chose : la gorge serrée, le ventre tordu, une sensation désagréable de rentré des classes.

J’ai trouvé du réconfort dans le rituel. Mettre des bandes est symboliquement le geste le plus fort pour assurer le passage entre le « civil » et le combattant. Pour cette raison je préfèrerai toujours les bandes aux mitaines même si je me fais engueuler par mon entraineur lorsque ça prends trop de temps.

Il y a milles façons de mettre des bandes.  Je protège surtout mes phalanges, le passage croisé sur le poignet accentue le maintient de l’articulation, enfin, je fais attention à bien protéger les pouces pour éviter les luxations.

Ce ne sera pas forcément adapté à tous, je vous conseille d’essayer plusieurs méthodes et de voir ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Voici les principales étapes en image.

Le pli de la couture doit être placé contre la peau, c’est le bon sens pour pouvoir fermer le scratch à la fin. N’hésitez pas à insister en faisant plusieurs tours sur les phalanges et en croisant plusieurs fois sur le poignée. C’est une bonne raison pour choisir des bandes un peu longues. Ne coupez pas la circulation, il faut que ce soit suffisamment serré pour maintenir sans trop gêner.

Le placement de produit Fairtex n’était pas volontaire…

Quelque soit la marque, je vous conseille de prendre des bandes longues. On a généralement le choix entre 2,50m et 4m, je préfère les dernières. Certaines marques proposent des bandes un peu élastiques. Je déteste ça : c’est plus difficile de doser le serrage et on se retrouve souvent avec la circulation coupée et la peau pleine de marques de pli en fin de séance.

Le bon sens : le pli contre la peau.

Le bon sens : le pli contre la peau.

Accrocher au pouce et enrouler vers l'extérieur du poignet

Accrocher au pouce et enrouler vers l’extérieur du poignet

 

Faire le tour du poignet 2 à 3 fois.

Faire le tour du poignet 2 à 3 fois.

 

 

 

Remonter au niveau de l'auriculaire.

Remonter au niveau du tranchant de la main

Enrouler autours des phalanges

Enrouler autours des phalanges

Faire 2 à 3 fois le tours

Faire 2 à 3 fois le tours

En partant de sous la base du pouce, passer la bande entre les deux derniers doigts.

En partant de sous la base du pouce, passer la bande entre les deux derniers doigts.

Revenir à la base du pouce et répéter l'opération entre l'annulaire et le majeur, puis entre la majeur et l'index.

Revenir à la base du pouce et répéter l’opération entre l’annulaire et le majeur, puis entre la majeur et l’index.

Revenir vers le tranchant de la main.

Revenir vers le tranchant de la main.

Enrouler 3 fois autours des phalanges.

Enrouler 2 fois autours des phalanges.

Revenir sous le pouce

Revenir sous le pouce

Remonter vers le tranchant

Remonter vers le tranchant

Passer sous les phalanges

Passer sous les phalanges

Puis passer entre le pouce et l'index vers  l'extérieur du poignet. Vous obtenez un joli croisement.

Puis passer entre le pouce et l’index vers l’extérieur du poignet. Vous obtenez un joli croisement.

On enroule sous le poignet pour revenir à la base du pouce et on répète l'opération

On enroule sous le poignet pour revenir à la base du pouce et on répète l’opération.

 

Revenir à la base du pouce

Après avoir refait un croisement, revenir à la base du pouce

Puis enrouler le pouce en passant par l'intérieur

Puis passer entre le pouce et l’index.

Revenir sur le poignet

Enrouler autours du pouce et revenir en passant sur le poignet

Passer à nouveau sous la main pour revenir croiser la bande.

Passer à nouveau sous la main pour revenir entre le pouce et l’index.

Mettre des bandes de boxe 21

revenir croiser la bande sur le dessus de la main.

Faites enfin quelques tours du poignet avec la bande restante.

Faites enfin quelques tours du poignet avec la bande restante.

Mettre des bandes de boxe 23

Mettre des bandes de boxe 24

Mettre des bandes de boxe 25Comme je le dis plus haut, je ne prétends pas que ce soit la méthode idéale mais jusqu’à présent elle a toujours bien fonctionné pour moi.

Pour les paresseux, il existe des mitaines avec un renfort gel au niveau des phalanges et une bande de maintient pour le poignet. Personnellement, j’ai découvert que je suis fragile surtout au niveau des phalanges alors la bandes a l’avantage de maintenir l’articulation en place (ce que ne fait pas le gel).

Une fois encore, chacun doit essayer et déterminer ce qui convient le mieux à ses propres besoins.

Toutes les suggestions et remarques sont les bienvenues !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply